IUCN logo

Human Resources
Management System

content-background
pdf
Organization Logo

Chargé de Projet FLEUVE

Poste vacant n°:   1246
Unité:   -
Organisation:   International Union for Conservation of Nature (IUCN)
Lieu:   Bureau régional pour l'Afrique Centrale et Occidentale, Ouagadougou, Burkina Faso
Supervision:   Coordinateur Programmes Pays
Taux d'activité:   100%
Groupe de function:   P1
Date d'entrée prévue:   1. mars 2016
Type de contrat:   Determiné (12 mois)
Date limite:   12. février 2016
CONTEXTE
Notre mission : Encourager un environnement politique, économique et social favorisant une gestion et une utilisation durable des ressources naturelles, tant terrestres que maritimes, la conservation des sols et de la diversité biologique avec et au profit des populations.
L'UICN – Union internationale pour la conservation de la nature - est un leader mondial dans le développement des connaissances et la compréhension des actions efficaces pour la conservation. Elle regroupe des Etats, des agences gouvernementales et ONG Membres, et plus de 10 000 scientifiques et experts de 181 pays en un partenariat mondial unique, destiné à fournir un forum neutre pour le dialogue sur les questions liées à l'environnement et au développement durable.

Contexte

Le Projet Font Local Environnemental pour une Union Verte (FLEUVE) a été conçu pour appuyer l’Initiative Africaine de la Grande Muraille Verte du Sahel et du Sahara. Le projet est financé par la Commission Européenne et mis en œuvre par le Mécanisme Mondial (MM) de la Convention des Nations Unies pour la Lutte contre la Désertification (CNULCD). Le Projet FLEUVE intervient dans cinq (05) pays Sahéliens (Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal et Tchad), en s’appuyant sur des partenaires nationaux de mise en œuvre actifs dans la gestion durable des terres, essentiellement constituées d’institutions nationales gouvernementales telles que les Agences Nationales de la Grande Muraille Verte, mais également d’organisations non gouvernementales (ONG).
En octobre 2015, le MM a signé avec l’UICN un accord de partenariat pour la gestion administrative et comptable des fonds du projet, ainsi que pour la préparation de rapports techniques et financiers consolidés tant au niveau pays qu’au niveau régional. En outre, l’UICN collaborera autant que possible avec le MM dans la planification et le suivi technique des activités du projet sur le terrain, dans les différents pays concernés. Pour ce faire, l’UICN signera directement un contrat avec chacun des partenaires de mise en œuvre déjà identifiés dans les cinq pays, sur la base des plans de travail et des budgets approuvés par le MM.
La gestion et le suivi de ces contrats seront assurés par les bureaux de représentation de l’UICN au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Sénégal. Pour ce qui concerne le Tchad, l’UICN n’y dispose pas pour l’instant d’un programme structuré sous la forme d’un bureau de représentation bien qu’ayant signé avec le Gouvernement un Accord de Siège qui lui confère la personnalité morale, le statut diplomatique et les privilèges et immunités accordés aux institutions internationales. C’est ainsi qu’elle envisage, pour la gestion et le suivi des contrats qu’elle a signés avec les partenaires de mise en œuvre du Projet FLEUVE, le recrutement d’un Chargé de Projet.
DESCRIPTIF DE POSTE
Placé sous la supervision directe du Coordonnateur des Programmes Pays du Bureau Régional de l’UICN l’Afrique Centrale et Occidentale, le Chargé de Projet assurera, d’une part, le suivi et l’exécution correcte des engagements de l’UICN vis-à-vis des partenaires de mise en œuvre du projet au Tchad (Agence Nationale pour la Grande Muraille Verte - ANGMV), Réseau Lead-Tchad et cellule du Point Focal de la CNULD), et, d’autre part, l’appui au Bureau régional de l’UICN dans la gestion du partenariat global avec le MM qui assure la coordination technique du projet aux niveaux national et régional. De façon spécifique, le Chargé de Projet assura les tâches suivantes :

• Assister l’ANGMV et le Réseau Lead du Tchad dans la programmation technique et financière de leurs activités respectives, conformément aux plans de travail et budgets approuvés et annexés aux contrats les liant à l’UICN ;

• Collecter et valider les expressions de besoins financiers des partenaires sur la base des plans de travail et des budgets approuvés, les transmettre au Bureau régional de l’UICN et suivre la mise à disposition des fonds ;

• Suivre l’élaboration des rapports techniques par les partenaires dans les délais définis et en assurer la consolidation en rapport avec les intéressés avant de les transmettre au Bureau régional de l’UICN pour finalisation ;

• Suivre l’élaboration des rapports financiers par les partenaires dans les délais définis, rassembler et valider les pièces justificatives tout en veillant à leur conformité avec les procédures en vigueur, en assurer la consolidation avant leur transmission au Bureau régional pour finalisation ;

• Appuyer l’organisation des missions de suivi du MM mais aussi de l’UICN ;

• Collecter les rapports techniques et financiers des autres pays (Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal) et produire des synthèses régionales conformément aux délais fixés dans l’Accord de partenariat liant l’UICN au MM.

• Apporter, suivant sa disponibilité et en cas de nécessité, tout appui technique sollicité par l’ANGMV mais aussi de Lead Tchad dans le cadre de la mise en œuvre du Projet.
QUALIFICATIONS ET COMPÉTENCES EXIGÉES
  • Être titulaire d’un diplôme universitaire de niveau BAC + 4 au moins dans une discipline liée à la gestion des ressources naturelles, au développement rural (foresterie, environnement, génie rural, hydraulique, géographie, élevage, aménagement du territoire, aménagement pastoral) ou à la, gestion de projets,…),

• Avoir au moins cinq (05) années d’expérience réussie dans le domaine de la gestion de projets ou de suivi/évaluation;

• Justifier d’excellentes capacités en matière de gestion administrative et financière de projets, ainsi qu’en matière de conception et de suivi budgétaire.

• Justifier d’excellentes capacités d’organisation et de planification

• Avoir une très bonne capacité de négociation et de mobilisation des acteurs, ainsi que des atouts en communication et des aptitudes de gestion de partenariats multiformes;

• Avoir les capacités de travailler en équipe et en réseaux de partenaires;

• Être capable de développer des idées novatrices et une vision à long terme pour le projet ;

• Avoir de bonnes dispositions en matière d’élaboration / rédaction de rapports et de documents de synthèse de qualité ;

Chef de Projet Fleuve sera basé à N’Djamena au Tchad, dans les locaux de l’ANGMV.

Autres atouts:

• Bonne connaissance du développement rural, des techniques de lutte contre la désertification et les approches de gestion durable des terres.

• Bonne connaissance des politiques nationales du Tchad dans les domaines de la gouvernance et de la gestion des ressources naturelles.
CANDIDATURES

Les personnes intéressées sont priées de postuler par le biais du "Système de gestion des ressources humaines", en ouvrant l'annonce de poste vacant et cliquant sur le bouton "Apply".

Chaque candidat(e) doit créer son propre compte dans le système. Aucune postulation ne sera acceptée aprés la date de clôture. Les candidatures sont recevables jusqu'à 24h00 en Suisse (GMT + 1h / GMT + 2h pendant la période d'heure d'été, DST). Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront personnellement contactés pour participer aux entretiens.

D'autres postes vacants sont annoncés sur le site web de l'UICN: http://www.iucn.org/involved/jobs/


Au sujet de l’UICN

L’UICN, Union internationale pour la conservation de la nature, aide à trouver des solutions pratiques aux problèmes de l’environnement et du développement les plus pressants de l’heure.

L’UICN œuvre dans les domaines de la biodiversité, de l’énergie, des moyens d’existence et lutte en faveur d’une économie mondiale verte, en soutenant la recherche scientifique, en gérant des projets dans le monde entier et en réunissant les gouvernements, les ONG, l’ONU et les entreprises en vue de générer des politiques, des lois et de bonnes pratiques.

L’UICN est la plus ancienne et la plus grande organisation mondiale de l’environnement. Elle compte plus de 1 200 membres, gouvernements et ONG, et près de 11 000 experts bénévoles dans quelque 160 pays. Pour mener à bien ses activités, l’UICN dispose d’un personnel composé de plus de 1 000 employés répartis dans 45 bureaux et bénéficie du soutien de centaines de partenaires dans les secteurs public, privé et ONG, dans le monde entier.

www.iucn.org